Le Premier ministre haïtien critique le rôle des ONG

Publié le par Quayer-Larivière

 

 

Jean-Max Bellerive regrette le manque de confiance faite à son gouvernement de la part de la communauté internationale.

Interrogé par la BBC, le Premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive revient sur le processus de reconstruction à la suite du séisme de janvier 2010.

 

"Le premier défi est d'obtenir l'argent promis. Nous n'avons pour le moment que 20%".

Il reproche fortement le manque de confiance accordé au gouvernement haïtien: l'argent passe seulement par les ONG, "quels que soient les résultats. Avec qui travaillent-elles, comment, à quel coût? Je n'ai rien contre les ONG, nous avons besoin d'elles. Mais nous devons savoir ce qu'elles font de notre pays, les contrôler".

Pour lui, cette gouvernance renforce le manque de crédibilité des hommes politiques.

 

Source:link

 

Autres artcles:

Jeunes-haitiens

La régression des 20 dernières années

    

Commenter cet article