Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Initiative très interessante d'un haïtien!

Publié le par Quayer-Larivière

 

Le pari fou d'un Haïtien: participer au championnat du monde de ski (vidéo)

Quand les médias parlent d’Haïti, c’est souvent pour évoquer des événements malheureux: tremblement de terre, choléra, cyclone ou crise politique. Un Haïtien a décidé de redorer l’image de son pays et de récolter des dons en faisant un pari fou: décrocher une qualification pour les championnats du monde de ski.

02 Janvier 2011 16h39

Un an après le terrible séisme qui a ravagé son pays, un Haïtien de 47 ans s’est lancé dans une aventure plus qu’originale. Chef d’entreprise en informatique, il n’a rien d’un skieur professionnel. Et pourtant, Jean-Pierre Roy a décidé de créer la fédération haïtienne de ski, dont il est jusqu’à présent le seul licencié. "C’était une idée comme ça, vague au départ. Je me suis dit tiens si je participais au championnat du monde devant les caméras. Tout le monde verrait un Haïtien et se demanderait ce qu’il fait là", a-t-il raconté.

 

Appel aux dons

Jean-Pierre, lui, connaît exactement la raison de sa présence. Son objectif est de redresser l’image de son pays ternie cette année par une actualité difficile et d’apporter un soutien financier à la population en suscitant des dons. "Nous souhaitons relancer la générosité en faveur d’Haïti, au travers d’une campagne de communication. Nous pensons que les Mondiaux de ski de Garmisch Partenkirchen qui auront lieu en février 2011 sont un excellent support pour remettre Haïti sur le devant de la scène", a expliqué ce chef d'entreprise.  

 

Le seul skieur haïtien

Simple skieur amateur, il a donc couru samedi aux côtés de Julien Lizeroux, Jean-Baptiste Grange au slalom Fis nocturne des Planards, à Chamonix (une sorte de match France-reste du monde en ski). Surnommé "Rasta Piquett", Jean-Pierre est arrivé 40ème de cette course après l'abandon de plusieurs coureurs. Etant le seul skieur de son pays, le chronomètre ne comptait pas. Il lui suffisait de franchir la ligne d’arrivée sans tomber.

Jean-Pierre a ainsi gagné son pari. Il ira au championnat du monde de slalom en février prochain. "C’est hallucinant, cela me touche pour mon pays. Vraiment, je vous aime tous", a réagi Jean-Pierre, gagné par l’émotion. Une note d’espoir pour tous les Haïtiens.

 

Retrouver cet article dans sa version originale ici:link

 

Tout ce que je peux, c'est rendre hommage à son courage parce qu'il en faut pour faire ce qu'il a fait.

Commenter cet article